Cordoue

Audrey Chanier, une année à Cordoue !


 

 

Nom : CHANIERTémoignage_Audrey_Chanier
Prénom : Audrey
Ville-Département-Pays d’origine : Limoges, Haute Vienne (France)
Niveau d’études : Licence 3
Formation : Langues Étrangères Appliquées
Université d’accueil : Facultad de Filosofía y Letras de la Universidad de Córdoba (Espagne)
Type de séjour : Séjour d’études
Durée du séjour : Une année universitaire (Septembre 2013 – Août 2014)


Qu’est ce qui t’a incité à partir à l’étranger ?

Effectuant une Licence de Langues, la meilleure façon de progresser selon moi est de se mettre en situation et donc de vivre dans le pays directement. On y découvre la langue mais aussi les traditions, la culture, la gastronomie, etc. De plus, j’ai toujours adoré voyager et j’en avais eu très peu l’occasion, c’était donc une opportunité.

 

Quelles ont été tes démarches avant et une fois sur place ? As-tu trouvé les formalités difficiles ?

Il y a bien sûr beaucoup de papiers à remplir, mais ce n’est pas forcément compliqué. Il faut juste s’y prendre à l’avance et être organisé dans ses démarches. Les dossiers les plus importants à remplir sont principalement pour les bourses.

 

Avais-tu une bourse ?

Oui, j’ai bénéficié de la bourse Erasmus Séjour qui maintenant s’est convertie en Erasmus+.

 

Pourquoi as-tu choisi l’Université de Cordoue ?

Je voulais impérativement travailler les langues c’est à dire dans mon cas soit l’Anglais soit l’Espagnol. J’avais déjà eu l’occasion d’aller à Londres, j’ai donc opté pour l’Espagne. Puis, j’ai fini par me renseigner sur chaque ville pour faire mon choix (le côté financier, le climat, la situation géographique, etc.). Je ne connaissais pas l’Andalousie et Cordoue paraissait être une petite ville sympathique et agréable, c’était mon premier choix dans mes vœux.

 

Comment s’est déroulée ton arrivée?

Mon arrivée s’est très bien passée puisque j’ai été accueilli dès mon arrivée à la gare par ma colocataire italienne qui parlait déjà espagnol et qui était sur place depuis quelques jours. J’ai donc pu bénéficier « d’une visite guidée » de la ville afin de m’orienter plus facilement, j’ai vraiment eu de la chance.

 

Comment as-tu vécu tes premiers jours ?

Honnêtement le premier mois a été difficile car je suis arrivée trois semaines avant le début des cours à l’Université et beaucoup de gens n’étaient pas encore arrivés. De plus, les deux premières semaines de cours sont très difficiles puisqu’il faut rendre tous les papiers à temps ainsi de choisir ses matières pour le cursus.
Cependant, une fois le côté administratif réglé, c’est impeccable. Bien évidemment, du point de vue affectif, c’est toujours compliqué de laisser sa famille, surtout lorsqu’il s’agit de la première fois.

Et au niveau du logement ?

Je m’étais inscrite sur un forum de jeunes partant étudier avec le programme Erasmus à Cordoue afin de rencontrer d’autres étudiants. C’est là que j’ai rencontré ma colocataire et que nous avons décidé de chercher un appartement ensemble.

Nous avons contacté des espagnols vivant sur place qui louaient deux chambres et voilà, le tour était joué, facile, non ?

 

Comment a évolué ton niveau de langue ? Difficile de tout comprendre au début ?

Honnêtement, je n’aurais jamais pensé évoluer autant. Les débuts ont été très difficiles en effet puisqu’en Andalousie l’accent des espagnols est très prononcé et différent de l’espagnol basique que l’on apprend. Je me suis même demandé s’ils parlaient réellement espagnol au début, c’est pour dire !

Désormais, je n’ai aucune difficulté à parler espagnol ni à le comprendre, la seule chose maintenant c’est qu’il faut l’entretenir.

 

Comment as-tu trouvé Cordoue? Quels sont les coins sympas ?

Personnellement, Cordoue est une ville fantastique. Il est possible de tout faire à pied ou en vélo. Le climat y est très agréable et les habitants sont des personnes adorables, toujours prêtes à vous aider. De plus, la vie n’est pas chère autant pour faire les courses que pour sortir boire un verre entre amis.

Concernant les coins sympas, vous allez découvrir l’incontournable restaurant Moriles situé dans le quartier de Ciudad Jardín ainsi que le bar Banagher toujours rempli de monde. Vous avez également les 100 Montaditos en centre-ville (Plaza de las Tendillas) et Gongora, une boîte de nuit souvent gratuite pour les Erasmus.

En ce qui concerne les visites, surtout à ne pas rater :

Si vous en avez l’occasion, profitez-en au maximum pour visiter également les alentours comme Séville, Madrid, Grenade. Et si vous en avez l’occasion, contacter ESN France qui s’occupe des soirées, voyages, visites, … pour les Erasmus. C’est ce qui m’a permis d’aller au Maroc, ça donne envie, non ?

 

Et les gens ?

Les gens sont extrêmement accueillants, c’est impressionnant. C’est ce qui m’a le plus marqué dès le début. Il est très facile de se faire des amis même s’il est évidemment plus simple d’avoir des amis internationaux car nous vivons la même expérience.

 

Quels conseils peux-tu donner aux étudiants qui souhaitent effectuer une mobilité internationale ?

Si je peux me permettre de donner un conseil aux futurs étudiants, même si les débuts sont durs, ne restez pas avec des personnes de la même nationalité si vous souhaitez progresser en langue ou alors parlez avec eux en espagnol.

 

Gardes-tu un bon souvenir de ton expérience ?

Je garde un excellent souvenir, c’est une expérience que je n’oublierai jamais. J’ai rencontré des gens extraordinaires et vécu des moments inoubliables.

 


⇒ Après son expérience à Cordoue… Audrey a fait un stage de 5 mois à Barcelone dans une entreprise chargée de l’événementiel, principalement dans le monde artistique : danse, théâtre, musique, etc. Elle a travaillé dans l’organisation du Certamen Internacional de Danza Ciutat de Barcelona, qui a lieu à Barcelone tous les ans !

39e rue Camille guérin
87036 Limoges - France
Tél. (+33) 05 55 43 56 00
Fax. (+33) 05 55 43 56 03
Université ouverte 
source de réussites