DU European studies Fr




Faculté des Lettres et des Sciences Humaines

39E Rue Camille-Guérin 87036 LIMOGES Cedex

Contact

Nathalie Bernardie-Tahir


Version en

Le Programme

« European Studies » est un D.U. interdisciplinaire en anglais centré sur l’Europe dans ses multiples aspects : culturels, historiques, institutionnels, sociaux et spatiaux. Il comprend des cours traditionnels mais aussi des ateliers artistiques et des sorties sur le terrain en Limousin.

Il s’adresse à la fois :

  • aux étudiants de L2 et L3 des Licences de géographie, Lettres modernes, Littérature comparée et SLIC de la FLSH (ainsi qu’aux étudiants de LEA mais seulement pour les semestres S3, S4 et S5)
  • aux étudiants étrangers qui s’apprêtent à passer un ou deux semestres à l’Université de Limoges. S’inscrire au D.U. n’occasionne pas de frais d’inscription supplémentaires.

 

Deux possibilités, pour tous les étudiants, qu’ils soient inscrits en L2 ou L3 à l’Université de Limoges où qu’ils soient à Limoges dans le cadre d’échanges internationaux :

  • soit choisir de suivre tout le D.U. : deux modules de 24h chacun à chaque semestre ou, dans le cas des étudiants étrangers ne passant qu’une seule année à Limoges, quatre modules de 24h chacun à chaque semestre
  • soit choisir certains des modules ou certaines parties de modules comme options

Les étudiants qui auront suivi tout le D.U. et passé les examens avec succès seront titulaires d’un Diplôme d’Université  » European Studies « . Celui-ci sera crédité de 32 ECTS pour les étudiants étrangers.

Les enseignants :

Tous les enseignants qui interviennent dans le D.U. enseignent à l’Université de Limoges à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines; la Faculté de Droit et de Sciences Economiques ou l’ENSA et tous sont des spécialistes dans leur domaine.

Les cours ont lieu à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines.


Cours proposés

Licence 2

Licence 2 / Semestre 3

1. L’Europe : repères économiques et judiciaires (24h)

L’Europe : berceau de la justice internationale (Christian Chartier) – 12h

Résumé : De la signature des premières conventions sur le droit de la guerre, à la fin du XIXème siècle, à l’ouverture de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas, en 2002, en passant par le Tribunal de Nuremberg et la Convention européenne des Droits de l’homme, l’Europe s’est progressivement imposée comme le berceau de la justice internationale.

Approche économique de l’Europe (Christine Poiraudeau) – 12h

Résumé : Ce cours de 12 heures propose de familiariser les étudiants avec quelques-uns des grands débats économiques qui agitent aujourd’hui l’Europe, et notamment l’Union européenne : intégration européenne, monnaie unique, crise financière, désindustrialisation, marché du travail, population…, en s’appuyant essentiellement sur la presse ainsi que sur des documents audiovisuels.

2. La nature et les paysages vus d’Europe (24h)

– Natures et paysages : représentations et appropriations sociales (Sylvain Guyot, Frédéric Richard) – 24h

 

Résumé : Contrairement aux idées souvent reçues, nature et paysages sont le fruit de constructions sociales et culturelles. Dans cette perspective, l’objet du cours serait de montrer aux étudiants comment les différents acteurs sociaux, en particulier les habitants, s’approprient les espaces de nature, en particulier au travers de la production de représentations culturelles et artistiques. Nous privilégierons une approche comparative à partir d’exemples français et une ouverture sur d’autres situations européennes (Grande Bretagne, Suède etc.) et internationales. Cet enseignement comprend deux sorties de terrain (2x6h), deux conférences (2x2h) et quatre séances en salle de 2h (4x2h).

Licence 2/Semestre 4

1. L’idée d’Europe (24h)

– Histoire de l’idée d’Europe (Bertrand Westphal) -12h

Résumé : On retracera le cheminement qui a conduit à l’émergence d’une entité européenne. Depuis la Grèce et le Moyen Age, on poursuivra l’étude avec les humanistes et les Lumières avant de s’arrêter sur l’époque contemporaine. On s’interrogera aussi sur les limites de l’Europe, dont les identités rêvées sont marquées par l’ethnocentrisme. Ce parcours inclura la littérature, les arts plastiques et le récit historique.
– La culture française aux Etats-Unis (Guy Clermont) – 12h

Résumé : Ce cours propose d’explorer les grands mouvements culturels et intellectuels français du XXe siècle, des impressionnistes aux théoriciens de la « French Theory » en passant par le cinéma, qui ont rayonné à travers le monde et plus particulièrement aux États-Unis, contribuant ainsi à enrichir le patrimoine culturel commun aux deux pays et à nourrir le débat sur le devenir des sociétés modernes.

2. Migrants et minorités en Europe (24h)

– Minorités européennes dans la culture (Cécile Kovacshazy) – 12h

Résumé : Réfléchissant d’abord aux théories autour de cette notion relative qu’est la « minorité », nous prendrons ensuite l’exemple de la plus grande minorité européenne reconnue, celle des Tsiganes, pour voir comment elle est présente dans le champ culturel, et notamment artistique (littérature, cinéma). Avoir vu avant le début du cours au minimum 2 films de Tony Gatlif, dont obligatoirement Latcho drom (1993).

– Migrants et migrations en Europe (Nathalie Bernardie-Tahir) – 12h

Résumé : Dans ce cours, il s’agira de réfléchir à l’Europe migratoire, en se focalisant sur les migrations dites « irrégulières », particulièrement médiatisées et instrumentalisées dans le discours politique. Suivant des itinéraires longs, chaotiques et dangereux, les migrants arrivent en Europe où ils s’installent pour un temps plus ou moins long, produisant ainsi des territoires spécifiques, mis en réseau par des circulations de personnes et d’informations. Le cours s’appuiera sur des supports audiovisuels, documentaires et cinématographiques.

Licence 3

Licence 3/Semestre 5

1. Patrimoines scientifique et historique de l’Europe (24h)

– Histoire des sciences en Europe (Marc Moyon – François Loget – Jérôme Fatet) – 12h

Résumé : Ce cours d’histoire et d’épistémologie des sciences nous conduit, en trois étapes, vers la « science moderne ». Dans un premier temps, nous nous intéressons à l’appropriation par l’Europe chrétienne des savoirs et des pratiques des traditions scientifiques antiques et islamiques. La Renaissance européenne est au cœur de la deuxième partie. Enfin, le troisième temps est une étude de cas avec Sir Isaac Newton et ses travaux sur les couleurs de l’arc-en-ciel.

– D’Attila à Jeanne d’Arc, en passant par le Roi Arthur. Contes des grandes femmes et des grands hommes européens (Alexandra Beauchamp) – 12h

Résumé : À partir de textes littéraires, d’œuvres cinématographiques et iconographiques et de travaux historiques, ce cours propose d’analyser la place de grandes figures de l’histoire médiévale européenne dans l’histoire et la mémoire des Européens.

2. Littérature et cinéma européens (24h)

– Chefs-d’œuvre de la littérature européenne (Till Kuhnle) – 12h

Résumé : L’Europe, c’est aussi le mythe de ses métropoles. Dublin, Venise, Prague, Berlin… évoquent toujours des grands personnages et des récits célèbres. Ainsi, les chefs d’œuvres de la littérature européens permettent de participer à un voyage particulier.

– Chefs-d’œuvre du cinéma européen (Till Kuhnle) – 12h

Résumé : L’Europe, c’est aussi le mythe de ses métropoles. Dublin, Venise, Prague, Berlin… évoquent toujours des grands personnages et des récits célèbres. Ainsi, les chefs d’œuvres de la cinéma européens permettent de participer à un voyage particulier.

Licence 3/Semestre 6

1. Médias européens (24h)

– European Media Reading – 12h

– Revue de presse européenne (Catherine Plankeele) – 12h

Résumé : Quels sont les médias influents en Europe ? Qui les contrôle ? De quoi parlent les journaux en ligne ? Et comment en parlent-ils ? En lisant principalement les journaux en ligne et en faisant une revue de presse hebdomadaire, nous essaierons de mieux connaître les grands médias européens et d’en avoir une approche critique.
2. Cultures visuelles européennes (24h)

– Arts européens: quelle Europe? (Cécile Kovacshazy) – 12h

Résumé : Dans ce cours nous analyserons des œuvres de grands artistes européens, connus ou moins connus. Nous prendrons soin de regarder si les mouvements esthétiques reconnus recouvrent toute l’aire européenne, ou si l’on trouve des spécificités selon les régions. La période étudiée sera le XXe siècle.

– Les littératures populaires européennes (Irène Langlet) – 12h

Résumé : Le cours s’intéressera à quelques-uns des genres populaires exposés dans le musée virtuel EPOP (principal résultat d’un programme de recherches européen, http://www.popular-roots.eu/) Des exemples français, anglais et allemands permettront d’observer la naissance d’une culture de masse partagée, en prêtant une attention précise à sa dimension multimédiatique.