Timea Gyimesi Limoges

Timea Gyimesi : l’Université de Szeged au coeur de la francophonie


Mme  Timea Gyimesi  est Maître de Conférences  à l’Université de Szeged en Hongrie.   Elle est  venue à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines du 15 au 19 mai 2017 dans le cadre d’un projet de partenariat franco-hongrois Balaton.

⇒ Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis Maître de Conférences et habilitée à diriger des recherches  en sciences de la littérature  à l’Université de Szeged en Hongrie.  Je suis responsable du département d’ Études Françaises et directrice de l’école doctorale. Mes axes de recherche sont la littérature française et hongroise des XXème et XXIème siècles et la littérature comparée. J’ai soutenu ma thèse en 1998 sous la direction de Julia Kristeva.  Je suis spécialiste de Gilles Deleuze, j’ai d’ailleurs traduit son ouvrage Rhizome en hongrois et organisé en 2015 un colloque international « Modulation-Deleuze ».

L’Université de Szeged  est une université ancienne ( elle date de 1581) et pluridisciplinaire,  c’est la 3ème université de Hongrie avec plus de 21000 étudiants. Il y a une tradition d’études francophones à Szeged qui s’est concrétisée notamment par la création en 2013  du Centre Universitaire Francophone de l’Université  au cœur  de la ville.

⇒ Pourquoi êtes-vous venue à  la  Faculté des Lettres et des Sciences Humaines ?

Nous avons monté avec Jean-Michel Devesa, professeur de littératures française et francophone et membre de l’équipe Espaces Humains et Interactions Culturelles,  un projet de recherche dans le cadre du programme franco-hongrois Balaton. Le programme finance des mobilités entre enseignants-chercheurs et doctorants hongrois et français.  L’objectif est de renforcer les collaborations scientifiques entre nos deux établissements  dans le domaine de la littérature francophone contemporaine à travers l’organisation de manifestations et l’échange de doctorants pendant 2 ans.

C’est la première fois que je viens à l’Université de Limoges, il s’agit d’une mission exploratoire pour me permettre de mieux connaître la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines et les axes de recherche communs que nous pourrons développer.

Notre objectif  à terme est de mettre en place une formation internationale commune au niveau Master entre nos deux universités dans le domaine de la culture francophone contemporaine.  L’idée est d’ouvrir nos formation aux étudiants du continent africain et de promouvoir la francophonie.

⇒ Que conseilleriez-vous aux enseignants ou aux étudiants qui souhaiteraient partir à Szeged?

Szeged se situe à la frontière de plusieurs pays (Roumanie, Serbie) et notre université est résolument tournée vers l’international comme en témoigne le Centre Universitaire de la Francophonie. Nous avons également des relations très privilégiées avec l’Université de Cluj en Roumanie.

Nous accueillons de nombreux étudiants internationaux et il est très facile de suivre des enseignements  en français et en anglais.  Les étudiants français qui sont venus étudier au département de français de l’Université de Szeged ont vécu une expérience très positive.  Nous espérons maintenant accueillir les étudiants de l’Université de Limoges.

Plus d’informations sur  l’Université de Szeged  ici.

Contacts /