Amanda : étudiante américaine à la Faculté


Portrait : Amanda Maas, étudiante américaine à Limoges: « J’aime la France pour son pain, son agriculture et ses vacances »

Amanda Maas – 1 semestre en séjour international à l’Université de Limoges, FLSH (septembre-décembre 2017)

Je m’appelle Amanda Maas et je viens de finir mon semestre à l’étranger à Limoges, pour une période de quatre mois. C’est la deuxième fois que je voyage en France. Je suis très heureuse d’avoir fait cette expérience. Je pense que les voyages et l’expérience d’une culture différente devraient figurer sur la check-list d’un étudiant.

Mon arrivée

Je vis à Matthews, en Caroline du Nord. J’ai pris l’avion de Charlotte, en Caroline du Nord, à Atlanta, en Géorgie, puis d’Atlanta à Paris. Le vol d’Atlanta à Paris était d’environ 7 heures. Après être descendue de l’avion, j‘ai pris un train de Paris à Limoges. Je suis arrivée à Limoges à 22h30 et je suis arrivée à l’hôtel. Pendant les trois jours qui ont suivi, j’ai beaucoup exploré Limoges, c’était comme une aventure. Après cela, j’ai pris un taxi et je suis arrivée à la fac et j’ai enfin pu m’installer dans ma chambre. J’étais très heureuse et soulagée d’avoir enfin un vrai chez-moi.

La vie quotidienne

Ma vie à Limoges était simple. En semaine, je passais mon temps à étudier et je passais le week-end avec mes amis internationaux. J’ai rencontré beaucoup d’amis de différents pays. J’ai rencontré mes deux meilleurs amis ici, Stefan et Freya. S‘ils n’avaient pas été là, mon voyage ici en France aurait été beaucoup plus difficile. Je suis très reconnaissante de les avoir dans ma vie et je les considère comme des membres de ma famille maintenant.

Activités extra-scolaires

À l’Université de Limoges, j’étudiais le français dans le cadre d’un programme appelé « FLE » et j’ai pris neuf cours qui m’apprenaient à écrire, lire et parler en français. Au début, les cours étaient très durs et écrasants. Et finalement, cela m’a appris à me dépasser et devenir une meilleure oratrice en français. À la fin du semestre, j’ai passé le test appelé «DELF B1».

USA versus France

Parfois, les États-Unis me manquaient. Ma famille, mon fiancé, mes amis, les barbecues, les écureuils, «Chick-Fil-A», ma voiture, mon travail et beaucoup d’autres choses… Mais je finissais toujours par relativiser en me disant que la vie en France est bien mieux qu’aux États-Unis. Il y a trois choses que j’aime à propos de la France :

N°1 – J’adore les pâtisseries, les pains au chocolat et les beignets. J’aime manger de la baguette française avec mon repas.

N°2 – J’aime l’agriculture en France. Je trouve que la majorité de la nourriture de la France est consommable fraîche et ne contient aucun pesticide. Aux États-Unis, une petite partie de la nourriture est cultivée de façon biologique, mais nous continuons de mettre des produits chimiques dans nos aliments.

N°3 – J’aime l’éthique du travail en France. Vous avez des congés et des vacances souvent. Aux États-Unis, on aime travailler dur et faire les choses rapidement, mais nous n’avons pas de vacances. La plupart du temps, on a en moyenne une semaine de vacances pour toute l’année. C’est tout. En France, c’est au moins un mois de vacances.

Voilà : j‘aime la France pour son pain, son agriculture et ses vacances.

Mon conseil pour vous

Lorsque vous étudierez à l’étranger, il est absolument nécessaire de partir à l’aventure avec vos amis. Oubliez votre vie dans votre pays et adoptez une culture différente de la vôtre. N‘ayez pas de stéréotypes sur un pays que vous ne connaissez pas. Apportez des photos de votre famille et de vos amis au cas où vous vous sentiriez seul et angoissé. Goûtez de nouveaux aliments et de nouvelles boissons. Écrivez vos aventures dans un journal. Vous ne regretterez jamais de voyager à l’étranger.