Séjours d’études


Chaque année, la Faculté des Lettres et Sciences Humaines vous offre la possibilité de partir en séjours d’études à l’international dès la 2ème année de Licence.

Un séjour à l’international s’anticipe et se prépare l’année universitaire précédant le séjour.

Les différents types de mobilité




Laurence PRADELLE

Directrice ajointe relations internationales


Marie-Christine NOUHAUD

Responsable du service Relations extérieures

05 55 43 56 09

Virginie TISSERANT

Gestion administrative des partenariats et de la mobilité

05 55 43 56 07

VOUS SOUHAITEZ PARTIR EN SEJOUR D’ETUDES A L’INTERNATIONAL ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

SOUMETTRE VOTRE CANDIDATURE

Pour votre projet séjour d’études à l’International, vous devez affiner celui-ci (durée, lieu…) et vous rapprocher de votre Référent Pédagogique International (RPI).

Suite à cela, vous devrez poser votre candidature en ligne, via le lien qui sera envoyé par email à l’ensemble des étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (etu.unilim.fr).

Celle-ci sera examinée par les équipes pédagogiques sur la base de votre projet, vos résultats universitaires et votre motivation.

Une fois sélectionné, un certain nombre de démarches administratives et pédagogiques seront à réaliser avant de pouvoir partir en séjour d’études.

Pour cela, vous serez accompagné à chaque étape grâce à des réunions d’information organisées par le service des Relations Internationales.

AIDES FINANCIERES

 3 types d’aide à la mobilité :

  • Erasmus + : Financement européen géré par l’Université 250 à 350 € par mois selon le pays.
  • AMI : Aide à la Mobilité Internationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur, aux étudiants boursier CROUS.
  • Aide Régionale à la Mobilité : Montant variable selon la durée de 700 à 2900 €. Plafond de ressources du demandeur ou foyer fiscal fixé à 50000 €.

Autres financements possibles :

  • Bourses de mobilité des conseils départementaux, des municipalités, des comités d’entreprise…

  • Dispositifs spécifiques pour les étudiants en situation de handicap, par la région comme par Erasmus+.