L3 Valorisation du patrimoine et développement territorial


Objectifs pédagogiques

Cette spécialité a pour finalité de former les étudiants aux métiers de l’ingénierie territoriale et de la médiation du patrimoine : les étudiants doivent être capables de monter et de conduire des projets opérationnels au service du développement durable des territoires en s’appuyant sur les ressources patrimoniales et environnementales locales, d’animer les projets auprès des professionnels, des élus et des habitants, de construire des outils de médiation adaptés aux différents types de publics. Les objectifs de la formation sont de transmettre aux étudiants des connaissances approfondies sur le patrimoine bâti, naturel, paysager et ethnographique, ainsi que sur le développement des territoires, à travers une approche pluridisciplinaire : géographie, histoire, histoire de l’art, urbanisme, environnement, droit, sociologie, économie, etc. Bénéficiant d’une antenne partenaire en Creuse (lycée agricole d’Ahun), la formation offre une approche fine et approfondie des territoires et patrimoines ruraux. La diversité des intervenants (universitaires et professionnels du développement territorial et/ou du patrimoine) et la complémentarité des pratiques pédagogiques mises en œuvre (cours magistraux, sorties de terrain, projets collectifs, stages) permettent aux étudiants d’acquérir les compétences théoriques et techniques nécessaires aux métiers visés. De plus, les cours en cartographie, en géomatique (SIG), en communication et en anglais fournissent aux étudiants des outils appréciés des futurs employeurs.

Compétences et savoirs acquis

Pour devenir ingénieur en charge du développement territorial et/ou du patrimoine, quatre grands domaines de compétences apparaissent nécessaires :

  • connaître les fondamentaux sur les territoires et les patrimoines, notamment dans les espaces ruraux (aspects historiques, géographiques, politiques et réglementaires)
  • détenir des capacités d’analyse et de synthèse sur le processus de patrimonialisation et le développement territorial (identification des enjeux, adaptation des stratégies, prospective)
  •  maîtriser des savoir-faire à travers des outils et techniques pour monter et conduire des projets (inventaires et diagnostics, plans d’action, études de faisabilité technique, juridique et financière, évaluation, management de projet), ainsi que pour la médiation du patrimoine
  • maîtriser les savoir-être nécessaires à ces métiers, au travail en équipe notamment ; savoir-être acquis par le biais des différentes mises en situation professionnelle lors de la formation (projets collectifs et stages)

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=24433

Prérequis

 La formation ayant une vocation pluridisciplinaire, diverses formations préalables permettent aux étudiants de candidater pour intégrer la formation : cursus universitaires « classiques » (géographie, histoire, sociologie, droit, histoire de l’art, etc.) pour licence 3 et le Master, et formations professionnalisantes (BTS ou DUT) pour la  Licence 3.

Débouchés professionnels

L’ensemble des métiers dans le domaine du développement territorial et/ou de la mise en valeur des patrimoines peut être visé. Les étudiants travaillent le plus souvent dans l’ingénierie territoriale, la médiation du patrimoine, la gestion de sites naturels... Les employeurs correspondent aux structures de développement local (PNR, Pays, intercommunalités, collectivités locales), au secteur privé (cabinets d’urbanisme, bureaux d’étude spécialisés dans le tourisme et le patrimoine, entreprises de l’agrotourisme, associations socioculturelles).


L'équipe pédagogique

  • Les enseignants

Leur recherche au sein des laboratories :


Descriptif des cours

  • U.E. 1 Patrimoines et territoires ruraux S5 crédits : 9
    • Architecture rurale et patrimoine bâti
    • Culture et patrimoine immatériel dans les sociétés rurales
    • Evolution des espaces ruraux, urbains et construc. patrim.
    • Pratique de terrain : acteurs et ressources territoriales
  • U.E. 2 Aménagement du territoire S5 crédits : 10
    • Documents d'urbanisme
    • Dynamiques et Analyses paysagères
    • Evolution, mutations des structures territoriales
    • Politiques d'aménagement du territoire
  • U.E. 3 Ingénierie de projet S5 crédits : 5
    • Comptabilité
    • Diagnostic de territoire
    • Inventaire des ressources patrimoniales et paysagères
    • Projets collectifs 1
  • U.E. 4 Méthodes et outils S5 crédits : 6
    • Expressions écrites et orales
    • Géomatique
    • Langue vivante : Anglais
  • U.E. 5 Paysages des espaces ruraux S6 crédits : 6
    • Parcs et jardins
    • Paysages et architectures rurales
    • Paysages et développement rural
  • U.E. 6 Territoires et patrimoines S6 crédits : 6
    • Droit du patrimoine
    • Histoire et patrimoine
    • Les métiers de la valorisation du patrim. & du développement
    • TD géomatique et développement territorial
  • U.E. 7 Médiation du patrimoine S6 crédits : 5
    • La nature interprétée
    • Langue vivante : Anglais
  • U.E. 8 Conduite opérationnelle de projets S6 crédits : 13
    • Projets collectifs 2
    • Stage en situation professionnelle

Les plus étudiants

L’importance des stages pour la mise en pratique des enseignements dispensés, la constitution de leur réseau professionnel et l’affinement de leur projet personnel et professionnel
Formation appréciée des professionnels : compétences pluridisciplinaires, vision globale des projets
Une formation en bi-site qui permet la constitution d’une importante cohésion des promotions d’étudiants

Public

En Présentiel

Formation initiale et tout au long de la vie

Volume horaire

Renseignements

GAGNANT Evelyne

Gestionnaire de formation

05 55 43 55 82

GARNIER Edwige

Responsable de la Licence et du Master


Modalités de candidature

L’inscription à ce diplôme se fait en 4 étapes :

1 – Candidature en ligne du 15/03 au 25/06/19 

2 – Examen du dossier par l’équipe pédagogique.

3 – Si votre candidature est retenue, vous recevrez les indications pour constituer votre inscription administrative.