Fanny – Licence profesionnelle Métiers de la Culture


Fanny est une ancienne étudiante de la licence professionnelle « Métiers de la culture pour le développement territorial », elle travaille aujourd’hui en CDI à l’Office de Tourisme Porte Océane du Limousin.

Pouvez-vous présenter votre parcours universitaire ?

De 2011 à 2013, j’ai fait un BTS Tourisme « Animation et Gestion Touristiques Locales » (au Lycée Paul Éluard de Saint-Junien). Ce BTS n’existe plus : supprimé en 2013, il a fusionné avec l’ancien BTS Tourisme « Vente et Production Touristique » de l’époque. Puis, de 2014 à 2015, j’ai suivi la licence professionnelle « Métiers de la Culture pour le Développement Territorial ».

Pourquoi avoir choisi cette formation ?

Je souhaitais élargir mes compétences dans le domaine de la culture.

Qu’avez-vous pensé de cette formation ?

J’ai apprécié sa diversité. Les modules plus ou moins courts sur les différents domaines de l’univers de la culture m’ont permis de confirmer mes affinités avec la médiation culturelle et la valorisation du patrimoine. Les intervenants professionnels sont selon moi, la richesse de la formation. Ils permettent d’apporter la réalité du terrain et de nous donner des pistes dans la recherche de stage. Il ne faut pas non plus oublier qu’ils font partie de notre réseau futur !

Quelques mots sur votre stage ?

J’ai effectué mon stage de licence professionnelle à la Cité des Métiers et des Arts (musée des Compagnons et des Meilleurs Ouvriers de France) à Limoges. J’ai assisté au montage de l’exposition estivale, toute droite venue de la Cité Interdite en Chine. L’échange interculturel était d’une richesse folle ! J’ai ensuite travaillé sur l’adaptation de cette exposition pour tout type de publics. Avec mon tuteur de stage qui au passage, était lui aussi un ancien étudiant de la Licence professionnelle, nous avons travaillé sur la création d’une visite guidée adultes, une autre adaptée au jeune public à l’aide d’un livret découverte. On a également mis en place des ateliers créatifs et manuels sur le thème de l’exposition tels que des ateliers d’estampe chinoise, de fabrication de casse-tête chinois, atelier montage d’une maquette d’un temple chinois et bien d’autres. J’ai fait de très belles rencontres et j’ai pu travailler avec des Compagnons, des hommes et des femmes passionnés, réels exemples professionnels. Mon stage s’est étendu d’avril à septembre 2015 donc j’ai pu travailler une saison estivale entière dans un musée dont la thématique me passionnait.

Les compétences acquises ?

Mon stage m’a vraiment permis d’approfondir les outils de médiation culturelle. C’est d’ailleurs sur cette thématique que j’ai voulu orienter mon mémoire de stage : Comment adapter une exposition à tout type de publics dans une structure muséale ? J’ai pu également renforcer mon accueil bilingue, voire trilingue parfois.

Quel est votre travail ? Depuis combien de temps ?

Je travaille actuellement et depuis le 1er mars 2017 à l’Office de Tourisme Porte Océane du Limousin. C’est un office de tourisme intercommunal, au statut associatif, créé le 1er janvier 2017 et né de la fusion de trois anciens offices de tourisme à savoir : celui de Saint-Junien, celui du Pays de la Météorite et celui d’Oradour-sur-Glane. J’ai commencé par 7 mois de CDD puis j’ai été titularisée en octobre 2017. Nous sommes 7 salariés dans la structure.

Vos missions au quotidien ? Une journée type ?

Je suis responsable des groupes au niveau des réservations de visites guidées. Je fais moi-même des visites guidées, plus précisément sur le patrimoine bâti classé. Je suis également et tout nouvellement responsable qualité (dans le but de renouveler la marque Qualité Tourisme). Je développe les visites guidées et crée des animations pour le public familial (ma première approche de la médiation à la Cité des Métiers et des Arts me sert régulièrement !).
Journée type : Accueil physique, téléphonique et par mail bilingue voire trilingue (l’accueil se fait essentiellement dans les trois bureaux d’information touristique mais il nous arrive aussi d’accueillir à l’extérieur, lors d’événements importants ou sur des sites touristiques majeurs avec notre véhicule professionnel aménagé en espace d’accueil mobile). Je traite quotidiennement des demandes de réservation pour des visites ou des demandes de devis. Je suis pas mal en lien avec les entreprises que nous faisons visiter.
Je fais des visites guidées pour des groupes ou des individuels en fonction de la demande.
Nous entretenons également beaucoup de liens avec tous les prestataires du territoire : hébergeurs, restaurateurs, savoir-faire, etc., mais aussi avec tous les prestataires extérieurs : réseau des offices de tourisme, comités régional et départemental du tourisme, etc.
Le traitement de tous les dossiers cités précédemment sont faits en simultané ou en parallèle. Aucune journée ne se ressemble !

Quelles sont les compétences nécessaires pour ce poste ?

Pour les visites guidées que je fais, il faut impérativement une carte de guide conférencière, que j’ai obtenue pour ma part à l’issue de mon BTS tourisme (en sachant que j’ai fait partie de la dernière promotion à avoir pu bénéficier de cette carte par ce biais-là ; il faut maintenant suivre une licence professionnelle de guide conférencier pour l’obtenir), maîtrise de 2 langues étrangères, curiosité.

Quelques conseils pour une personne qui souhaiterait suivre ce même parcours ?

Être curieux, et ne jamais rester sur ses acquis.
Approfondir les langues à l’étranger si des opportunités se présentent.
Développer et entretenir son réseau.
S’impliquer dans des associations (ça permet de développer le réseau).
Garder contact avec les intervenants de la licence professionnelle.


Plus d’informations sur la licence professionnelle Métiers de la Culture.

Candidatures 2019 :  du 15/03/19 au 11/05/19

Contact : Cécile Tardy