Histoire


Objectifs pédagogiques

La licence d’histoire offre une formation généraliste complète, fondée sur les quatre périodes historiques académiques, de l’Antiquité jusqu’à la période contemporaine. Elle s’organise sur cette base commune, tout en étant accompagnée en première année d’enseignements d’ouverture variés (histoire de l’art, langues, géographie, sociologie). A l’issue de la première année l’étudiant.e peut confirmer son choix ou, au besoin, se réorienter vers d’autres formations de la Faculté. A partir de la seconde année une spécialisation progressive s’opère et en troisième année deux parcours sont proposés : Histoire, Arts et Humanités et Histoire-Enseignement.

La licence d‘histoire propose des cours variés (histoire de l’art, histoire thématique et géographie) permettant aux étudiants de s’orienter vers les métiers de la culture et de l’enseignement, notamment secondaire. Pour ceux qui se destinent à l’enseignement primaire, des cours complémentaires (mathématiques, français, préprofessionnalisation) et des stages en établissement facilitent l’intégration à l’Espé et anticipent la préparation au concours de professeur des écoles. La troisième année du parcours Histoire, Arts et Humanités permet de s’initier à la recherche en archives dans le cadre de projets guidés.

Compétences et savoirs acquis

Les étudiantes et étudiants acquièrent des compétences spécifiques en fonction de leur choix d’ouverture disciplinaire en 1ère et  2ème année  puis du parcours choisi en 3ème année.

La Licence 1 se divise à chaque semestre en trois blocs :

 1) Enseignements fondamentaux en histoire dans les quatre périodes (ancienne, médiévale, moderne, contemporaine) accompagnés d’une première initiation à l’histoire de l’art.

 2) Ouverture au choix : géographie, sociologie, anglais dispensés par les autres formations de la FLSH. Les étudiant.e.s d’histoire ont ainsi la possibilité de confirmer leur choix initial et d’acquérir des bases dans d’autres disciplines.

 3) Des enseignements complémentaires de langue vivante (obligatoire), d’histoire thématique et d’orientation.

A l’issue de la Licence 1 les étudiant.e.s disposent d’un premier socle de connaissances et compétences en histoire, élargi et complété par des enseignements d’autres spécialités de sciences humaines et sociales, gages d’une poursuite d’études réussie et d’une insertion professionnelle à venir.

La Licence 2se caractérise par un amorçage de parcours. De nouveau, elle se compose de trois blocs :

1) Approfondissement des enseignements d’histoire,

2) Enseignements d’amorçage de parcours, en histoire de l’art et géographie. Des stages dans l’enseignement primaire et secondaire sont proposés aux étudiant.e.s qui se destinent au parcours Enseignement.

3) Enseignements complémentaires de langue, histoire thématique et modules destinés à préciser l’orientation professionnelle.

L’année de Licence 3 a pour dominante l’histoire des mondes extra-européens aux différentes époques. S’y ajoutent une réflexion sur les usages de l’histoire et l’historiographie, des cours d’histoire thématique, culturelle et des religions. Des enseignements d’informatique appliqués à l’histoire et de langue vivante complètent le socle commun. En plus, deux parcours au choix sont proposés:

- Le parcours Art et Humanités complète la culture historique dispensée aux étudiant.e.s par des enseignements d’histoire de l’art et d’actualité des Humanités, avec la possibilité de suivre une initiation ou un perfectionnement en Lettres classiques (Grec ou Latin). Cet ensemble permettra aux futur.e.s spécialistes des périodes ancienne, médiévale et moderne, de disposer de connaissances linguistiques et culturelles pour appréhender les sources archivistiques de leur période.

A chaque semestre, les étudiant.e.s suivent une initiation à la recherche dans chaque période, il s’agit de passer de la théorie à la pratique et de réaliser un premier travail de recherche en histoire, seul ou en petit groupe.

- Le parcours Enseignement prépare spécifiquement aux divers concours des enseignements primaire et secondaire. Il associe aux matières d’histoire fondamentales d’histoire soit un enseignement renforcé de géographie en vue de la préparation du Capes d’histoire-géographie ou de l’Agrégation d’histoire, soit de  mathématiques et de français en vue de la préparation au concours de professeur des écoles (CRPE).

Poursuite d'études

Une partie des étudiant.e.s de Licence choisissent de poursuivre leurs études d’Histoire dans le cadre du Master de Sciences Humaines et Sociales de l’université de Limoges. Le Master d’Histoire propose un parcours « Recherche » : il s’agit d’une solide formation à la recherche, alliant enseignements interdisciplinaires et rédaction de mémoires de recherche à la fin du Master 1 et du Master 2. Des sujets d’études sont proposés dans toutes les périodes académiques (périodes antique, médiévale, moderne et contemporaine) et sur des territoires variés (Limousin, France, Europe, Amérique…). Les étudiant.e.s peuvent par ailleurs rejoindre à Limoges l’ESPE du Limousin et y préparer le Master Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation, spécialité Professeur des Ecoles et Professeurs des Lycées Professionnels Lettres/histoire. Le parcours Histoire de l’ESPE permet une préparation aux concours de l’enseignement secondaire (CAPES d’histoire-géographie), pour lesquels les résultats obtenus sont très satisfaisants. Pour ceux qui décident de s’orienter vers d’autres branches des sciences humaines à Limoges, une intégration est possible en Master Création contemporaine et industries culturelles ou en Master Valorisation du patrimoine et développement territorial. Enfin, d’autres possibilités de poursuite d’études  sont offertes dans des domaines comme le Master 1 d’Administration publique ou un Master 1 de manager territorial à l’Institut de Préparation à l’Administration Générale.

Débouchés professionnels

Si le débouché constitué par les concours de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, les concours des métiers de l’éducation (directeur d’établissement scolaire, conseiller principal d’éducation) et de la recherche demeure important, d’autres secteurs d’activité, privés et publics, s’ouvrent aux licencié.e.s d’histoire, du fait de leur formation généraliste et de leur capacité d’analyse, de synthèse et d’expression : l’ensemble des métiers administratifs de la fonction publique d’État et de l’administration territoriale (rédacteur/trice technique, rédacteur /trice territorial, assistant/e territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques), fonctions de cadres d’entreprises privées ou publiques. De belles réussites d’insertion professionnelle et une diversification des carrières sont notables: responsables de projets artistiques et culturels, journalistes, archéologues, antiquaires, galeristes, libraires, métiers des médias, de l’édition et de la communication, sont issus la licence d’histoire.


L'équipe pédagogique

Les enseignants d’Histoire.

Leur recherche au sein des laboratoires :


Descriptif des cours


Les plus étudiants

  • Petite structure, effectifs réduits (suivi plus individualisé, travail en cours plus efficace, petits groupes, entraide entre les étudiants) 
  • Diversité des enseignements
  • Salles de travail spécifiques, en autonomie ou en encadrement avec les tuteurs
  • Formation méthodologique tout au long des trois années de la licence
  • Préparation aux concours de l’enseignement / à la recherche
  • Ouverture avec les options.

Public

En Présentiel

Formation initiale et tout au long de la vie

Volume horaire

La licence dure 3 ans

Il y a 2 semestres de 12 semaines de cours par année

Volume moyen de cours, selon les parcours et options choisis : Licence 1 : 19 h / semaine Licence 2 : 22 h / semaine Licence 3 : 24h / semaine

Un stage de 6 semaines est à réaliser avant la fin de la troisième année

Renseignements

COUSSEAU Vincent Vincent

Responsable de la Licence


Association étudiante

TABLE RONDE

Association des étudiants d'Histoire