La rédaction technique un secteur qui recrute !


Damien, ancien étudiant en Histoire à la Faculté a découvert un peu par hasard, le domaine de la rédaction technique et c’est devenu son métier.

 

Quel est votre cursus universitaire ?

Mon parcours universitaire est quelque peu atypique. Après des études d’histoire  à la Faculté des Lettres et  des Sciences Humaines de l’Université de Limoges et une préparation pour être enseignant, je me suis rendu compte que la voie de l’enseignement ne me correspondait pas.

J’ai donc décidé d’arrêter mes études et de travailler à temps plein dans une entreprise de restauration rapide où j’avais déjà un job étudiant. Je suis devenu manager dans une chaîne de fast food et c’est là que j’ai découvert indirectement,  ( grâce à une  machine à glaçons !), le métier de rédacteur technique. En effet, dans le cadre du travail de manager, j’avais la maintenance des machines à assurer et j’ai dû réaliser une notice de maintenance pour cette  machine à glaçons. Cela m’a beaucoup plu.

Un de mes amis étudiant m’a parlé du DU rédaction technique proposé par la FLSH.  J’ai saisi  cette occasion et repris mes études après deux années d’interruption et je me suis inscrit au DU en 2001, l’année suivante le DU s’est transformé en licence professionnelle design d’information, rédaction technique. J’ai donc décidé de poursuivre en licence.

Qu’avez-vous pensé de la Licence professionnelle design d’information et rédaction technique ?

Le modèle est basé sur l’apprentissage et l’application, il y a de la théorie  mais c’est toujours tourné vers une applicabilité directe. Nous avions des cours de modélisation informatique, de technologies, de design, d’anglais technique, des cours pour apprendre à interpréter un plan. Nous étions bien guidés par l’équipe des enseignants tout en ayant une autonomie qui nous permettait de nous prendre en charge. Nous avions tous des profils très différents, certains avait  des profils littéraires, d’autres scientifiques. C’est le principal atout de cette formation, elle est ouverte à différents profils et permet en une année d’acquérir toutes les compétences liées métier de rédacteur technique.

Comment s’est passée votre insertion professionnelle ?

J’ai fait un premier stage chez l’entreprise limougeaude Bernardaud où j’ai travaillé avec le directeur des systèmes informatiques pour mettre en place des procédures des activités quotidiennes. J’ai fait un deuxième stage dans l’entreprise Sidel au Havre, je travaillais sur les machines qui fabriquent les bouteilles en plastique. J’ai fait un travail de documentation des machines, j’ai élaboré des notices d’utilisation et de maintenance des machines. Cela m’a passionné !

Grâce à ce second stage et aux recommandations de mon tuteur de stage, j’ai été recruté par la société Eurodoc à Paris en tant que rédacteur et très rapidement j’ai du encadrer une équipe de 4 personnes.  Nous devions construire des catalogues des pièces de rechanges, faire de la relation client et travailler en mode projet.

Quelle a été votre évolution professionnelle ?

J’ai eu ensuite une promotion au sein de la société et je suis parti travailler à Toulon où je suis devenu manager.  En 2007 , j’ai créé une société de services sur l’ingénierie de maintenance. Nous avons d’ailleurs créer un logiciel de gestion de maintenance assisté par ordinateur. J’ai choisi de quitter la société qui en 7 ans était passée de 3 à 25 employés. J’ai décidé de parfaire mon niveau d’anglais grâce à un séjour en Irlande.

J’ai ensuite rejoint la société Altran France en région Rhône Alpes où je suis  maintenant responsable de la ligne métier Ingénierie documentaire SLI & SDF.  J’encadre 35 personnes et je fais le lien entre les clients et mes équipes de rédacteurs techniques, je fais des points d’étapes avec les équipes et les clients. Nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux rédacteurs techniques. Chaque année, je viens d’ailleurs rencontrer les étudiants de la licence professionnelle rédaction technique et design d’information pour leur proposer des stages. En principe, nous recrutons nos stagiaires, le stage reste la voie royale pour l’embauche.

Quels conseils donneriez aux personnes qui souhaiteraient se former à la rédaction technique ?

C’est un secteur qui recrute ! Les entreprises sont à la recherche de rédacteurs techniques , alors si vous aimez la rédaction, si vous êtes curieux , que vous aimez apprendre de nouvelles choses, que vous aimez transmettre, être sur le terrain, que vous un intérêt pour la chose technique, le métier de rédacteur technique est fait pour vous !

Contacts

Plus d’informations sur la licence professionnelle design d’information et rédaction technique